L’eau et le vivant

L’eau est le principal constituant des êtres vivants et l’élément indispensable à toute forme de vie. La cellule est l’unité structurale de tous les êtres vivants et l’eau en est le constituant majeur.

L’eau dans le corps humain

Elle est indispensable à l’activité métabolique puisque tous les processus physiologiques se font en milieux aqueux. De par sa polarité, elle engendre ou favorise l’ionisation et tous les mécanismes biochimiques à l’intérieur et à l’extérieur de la cellule vivante. Sans eau, aucun organisme, qu’il soit simple ou complexe, végétal ou animal, ne peut vivre. La teneur en eau est d’environ 95% pour les escargots, 91% pour une tomate, 75% pour un œuf, 62% pour un être humain adulte et varie de 50 à 80% pour les insectes.

La vie, sur Terre, est apparue dans l’eau, il y a environ 3 milliards d’années, sous la forme de « cellules » vivantes, qui furent les ancêtres de tous les êtres vivants actuellement. Dans ces conditions initiales la vie était anaérobie. Ces cellules se sont développées et ont évolué vers des formes de plus en plus complexes, avec des phases d’extinction massive. L’utilisation du CO2, comme source de carbone, a permis la libération de l’oxygène, qui représente actuellement environ 21% de l’atmosphère. Ainsi sont apparus les algues, les poissons et les ancêtres des amphibiens qui ont marqué la première adaptation des êtres vivants hors de l’eau. La vie est devenue terrestre (terre ferme), il y a environ 400 millions d’années.

One Reply to “L’eau et le vivant”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.