LES BIOCARBURANTS

You are here:
< Back

DOMINICIS Araine de
LE CAVALIER BLEU (Idées reçues), 04/2011.
ISBN : 9782846703741

Les biocarburants
(Clair & précis / Pédagogique & argumenté / Approche sciences-société)

Critique documentaire
Cet ouvrage, comme l’indique l’intitulé de sa collection, a pour but de répondre à un certain nombre d’idées reçues sur les biocarburants. Celles-ci sont présentées en quatre parties : les idées reçues sur l’après pétrole, celles sur l’enjeu environnemental des biocarburants, celles sur la nouvelle donne agricole et économique et enfin, celles sur les biocarburants du futur. La structure du document est ainsi très claire ; il en est de même avec le texte des chapitres. Chacun présente une question/idée reçue en partant d’une phrase et d’un proverbe pour l’illustrer. La réponse apportée est concise et précise, quelquefois étayée de données ou figures complémentaires. A cet égard, on peut citer le tableau sur les émissions de gaz à effet de serre (comparatif sur le cycle de vie pour la production des carburants bio ou fossiles) ou le schéma sur «le mécanisme de changement d’affectation des terres». A noter cependant que ces schémas, souvent en provenance de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) sont très basiques.
«L’intérêt documentaire» : Sans conteste, la forme question/réponse est très pédagogique : elle permet de rentrer tout de suite dans la problématique. Les idées reçues sont par ailleurs intitulées de façon très pragmatique : on comprend facilement dans quel débat on se situe (par exemple, «les biocarburants consomment beaucoup d’eau» ; «rouler avec des biocarburants nécessite un moteur spécial»). On est fondamentalement ici face à un ouvrage dont l’objectif est d’éclairer sur le sujet et en ce sens, il est destiné à un public large.

Critique scientifique
Les citations de politiques, d’économistes servent de base pour discuter sur un enjeu donné : les biocarburants. L’argumentaire se base sur des chiffres issus de travail scientifique mais surtout sur des données économiques ou géographiques. Il ne s’agit pas ici de lister les biocarburants et la manière dont ils sont produits technologiquement ou scientifiquement, mais de répondre par un argumentaire court et précis à des questions de société soulevées dans les médias ou par les politologues ; ce, en essayant de garder une certaine objectivité. En conséquence, ce document apporte des arguments aussi bien économiques que scientifiques.

Tags:
Previous LES AURORES BORÉALES ET AUSTRALES
Next LES ÉNERGIES Comprendre les enjeux
Table of Contents