LES PROFITEURS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

You are here:
< Back

STEFANOVITCH Yvan
PRESSES DE LA CITÉ (Document), 06/2011.
ISBN : 9782258085800

L’énergie en France (état des lieux éco-politiques)
(Approche économique & politique / Documenté & argumenté / Critique (et dénonciateur))

Critique documentaire
L’auteur, journaliste d’investigation, dénonce ici, en s’appuyant sur une enquête, les coulisses éco-politiques de l’énergie qui donneraient la prérogative aux grands groupes industriels de la filière électronucléaire au détriment des autres secteurs. Il met notamment en avant le peu de considération des petits acteurs d’une énergie plus durable (l’éolien, le solaire…) que l’État français n’aurait pas aidés à se développer, a contrario de ce qui se passerait dans d’autres pays européens comme l’Allemagne par exemple. L’enquête porte sur l’ensemble des filières énergétiques : méthanisation, bois, gaz, électricité, biocarburants, photovoltaïque, éolien, nucléaire, et y compris le véhicule électrique.
«L’intérêt documentaire» : On est face ici à un pamphlet dénonciateur sans ambages : les termes forts du titre et des chapitres l’attestent, tels «profiteurs», «tueurs» «éco-tartuffes», «escrocs ». On est donc tout de suite averti que l’on se situe dans une critique dénonciatrice. En même temps, ceci s’appuie sur des faits concrets voire avérés (cf. l’enquête journalistique) ; ce qui est le propre de la collection «document». Au final, cet angle d’attaque du sujet, assez inédit, ainsi que cette vision particulière de l’usage de l’argent public permettent au lecteur d’alimenter sa réflexion et d’avoir les clés pour en débattre.

Critique scientifique
Ce livre fourmille d’informations techniques et économiques, souvent inédites, et que l’on peut considérer comme fiables, dans la mesure où la plupart des sources sont citées. Mais, parce que ces informations, toutes plus renversantes les unes que les autres, se succèdent en rafales trop rapprochées, ce livre qui peut captiver le lecteur, peut aussi lui faire éprouver, une sorte de saturation.

Tags:
Previous LES POLICIERS
Next Les robots
Table of Contents