INVESTIGATION DE SCÈNE DE CRIME Fixation de l’état des lieux et traitement des traces d’objets

You are here:
  • KB Home
  • Critique
  • INVESTIGATION DE SCÈNE DE CRIME Fixation de l’état des lieux et traitement des traces d’objets
< Back
Investigation de scène de crime

MARTIN Jean-Claude, DELÉMONT Olivier, ESSEIVA Pierre, JACQUAT Alexandre
PRESSES POLYTECHNIQUES ET UNIVERSITAIRES ROMANDES (Sciences forensiques), 2014
ISBN : 9782880748456

Critique documentaire
L’Ecole des sciences criminelles (ESC) de l’Université de Lausanne est la référence européenne pour l’enseignement des sciences forensiques, c’est à dire l’ensemble des méthodes d’analyse des traces fondées sur les sciences afin de servir au travail d’investigation des services de police. Cet ouvrage, co-écrit par quatre éminents professeurs de l’ESC, vous dévoile les procédés techniques utilisés par les experts pour figer une scène de crime et y déceler les premiers indices. Malgré l’aridité du sujet, les auteurs utilisent une écriture claire et vivante et émaillent leurs démonstrations d’exemples concrets et d’illustrations sans voyeurisme qui facilitent la perception et la compréhension de ces opérations de recherche, de révélation, de prélèvement et de transfert des traces. Véritable guide pratique pour tous ceux que la question intéresse, il nécessite cependant quelques pré-requis en physique et chimie.

Critique scientifique
Destiné à la formation, cet ouvrage s’adresse au premier abord aux étudiants en science forensique. Cependant, les auteurs l’ont voulu accessible pour toute personne souhaitant s’informer sur les techniques et pratiques à appliquer pour collecter, analyser, conserver, etc., les traces sur une scène de crime. De par sa forme et son objectif de formation, les informations présentées sont très précises et détaillées. Il est regrettable que les informations soient assénées et non pas « amenées » : les auteurs ne font référence explicitement que rarement aux travaux scientifiques qui fondent les pratiques présentées dans l’ouvrage. On aurait aimé qu’ils montrent pourquoi telles pratiques étaient préférables à telles autres en s’appuyant précisément sur les travaux antérieurs des scientifiques : décrire les expériences qui ont été menées, comment les conclusions ont été obtenues, etc. Une mise en perspective historique aurait également été souhaitable. Au final, un bon livre pour un lecteur qui ne désire que se renseigner, sans doute un ouvrage de référence pour un étudiant.