L’ÉNERGIE DE L’EAU Une richesse à exploiter dans le respect de l’environnement

You are here:
  • KB Home
  • Critique
  • L’ÉNERGIE DE L’EAU Une richesse à exploiter dans le respect de l’environnement
< Back
L'énergie de l'eau ; une richesse à exploiter dans le respect de l'environement

GAILLARD Maylis
LE CHERCHE MIDI/ADEME (Ciels du monde), 2009.
ISBN : 9782749115313

L’énergie hydraulique (ses potentiels de développement)
(Esthétique / Clair & concis / Informations de base))

Critique documentaire
Cet ouvrage, coédité par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a été rédigé sous la direction de son directeur des énergies renouvelables et des réseaux énergétiques. En s’appuyant sur des installations hydrauliques, principalement en France, l’auteur décrit les différentes utilisations de l’énergie de l’eau, ses différentes formes et son exploitation. Il s’intéresse particulièrement à l’énergie de l’eau douce (centrales hydroélectriques, utilisation des cours d’eau, protection des milieux aquatiques…), avant de poursuivre sur l’utilisation de l’énergie de la mer (marées, houle, éoliennes en mer).
«L’intérêt documentaire» : Il s’agit ici avant tout d’un livre de photographies, très belles, sur lesquelles l’auteur appuie son récit. L’objectif de cette collection «ciels du monde» semble de favoriser l’appropriation des connaissances par l’image. En effet, nul doute ici que le lecteur aura envie d’aller plus loin que les légendes d’images et de fait, trouvera une mine d’informations basiques sur l’énergie éolienne. On apprécie aussi l’approche technique et industrielle du sujet : les contributeurs à cet ouvrage collectif, chercheurs ou chefs de projet R&D sur l’énergie de l’eau, ont ainsi mis aussi l’accent, en filigrane sur l’innovation. On découvrira donc quelques projets de recherches technologiques ou d’initiatives novatrices en éolien offshore ou en systèmes marémoteurs.

Critique scientifique
«L’intérêt scientifique» : Ce documentaire apporte des explications techniques, qui restent très basiques. Ainsi, il manque parfois de schémas, lorsque l’on présente les types d’hydroliennes ou de turbines par exemple. L’intérêt est ailleurs dans les informations et données fournies d’ordre statistique ou législatif. Avec celles-ci, le lecteur pourra mieux appréhender les politiques énergétiques. Il apprendra ainsi qu’il existe une grande diversité de phénomènes énergétiques exploitables, mais que les dispositifs en sont encore à l’état de prototypes. Il sera sensibilisé aux impacts des nouvelles technologies sur la flore et sur la faune

Tags: