Les énergies renouvelables-2

L’énergie renouvelable ou énergie flux est l’énergie qu’il est possible d’exploiter durablement en quantité suffisante à partir de ressources renouvelables, sans modifier de façon significative notre environnement et donc sans compromettre la présence de l’homme sur Terre. Cette énergie, représentée par le solaire, l’hydroélectricité, l’éolien, la géothermie et la biomasse, est une énergie « inépuisable ».

L’énergie solaire est utilisée grâce à différentes techniques :

photovoltaïque : la lumière du soleil est convertie en électricité, disponible directement ou stockée, par des matériaux semi-conducteurs comme le silicium.

thermique basse température : production d’eau chaude, les rayons solaires arrivent sur des capteurs thermiques vitrés qui par différents systèmes vont permettre de chauffer de l’eau stockée,

Four solaire d’Odeillo

thermique haute température ou héliothermodynamie : centrale solaire, les rayons solaires sont concentrés sur une surface de captage (400 à 1000°C), la chaleur produit de la vapeur dirigée vers une turbine qui alimente un générateur qui produit de l’électricité.

L’énergie éolienne est produite par des aérogénérateurs qui à l’horizon 2020 devraient produire 14 à 18% de l’électricité consommée en Europe

La géothermie permet l’exploitation de la chaleur stockée dans le sol. Plusieurs types d’utilisation sont possibles : récupération de calories par les pompes à chaleur, directement pour des sources chaudes ou transformation en électricité.

L’énergie hydraulique (hydroélectricité) provient :

Barrage

– soit du captage de l’eau (barrages) et représente 13% de la production d’électricité en France (19% dans le monde),

– soit de la mer (thalasso-énergie), énergie des vagues, des courants, des marées et houle ou énergie thermique des mers (gradient thermique entre la surface et la profondeur).

La biomasse :

– bois, paille, résidus solides des récoltes…

– biogaz qui provient de la décomposition des matières organiques (méthanisation),

– biocarburants issus de la biomasse : éthanol (à partir de la canne à sucre, des betteraves ou des céréales) et le biodiesel (à partir des graines oléagineuses, tournesol et colza).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.