Conférences festival 2024

Science et art

Mercredi 20 mars, 18 h LILLIAD, cité scientifique
« CosmicomiX » par Jean-Marc Lévy-Leblond, Professeur émérite, université de Nice-côte d’azur

Dans son merveilleux livre Cosmicomics (1965), Italo Calvino a écrit : «  Chez l’homme primitif et chez les classiques, le sens cosmique était l’attitude la plus naturelle ; nous, au contraire, pour affronter les choses trop grandes et sublimes, nous avons besoin d’un écran, d’un filtre, et c’est là la fonction du comique. Pour parvenir à penser à des thèmes si importants, on doit faire semblant de plaisanter ; et même : atteindre une telle légèreté d’esprit que l’on réussisse à en plaisanter vraiment est l’unique façon de se rapprocher d’une pensée à échelle “cosmique”. »
L’art contemporain offre à cet égard des ressources inattendues, que la revue Alliage (culture, science, technique) a proposées dans son n° 81, spécial « CosmicomiX », que l’on présentera et illustrera dans cette conférence.
Jean-Marc Lévy-Leblond est physicien, professeur émérite de l’université de Nice, essayiste et éditeur. Il dirige les collections scientifiques au Seuil et a fondé la revue Alliage (culture, science, technique). Auteur de nombreux ouvrages (La science et l’art, Hermann, La pierre de touche, Folio Essais, La vitesse de l’ombre, Seuil) il a publié en 2014 au Seuil La science expliquée à mes petits-enfants et en 2016 L’atome expliqué à mes petits-enfants.

Jeudi 21 mars, 18 h en visioconférence avec Zoom
« Art et astronomie – Impressions célestes » par Yaël Nazé, Chercheur, Université de Liège

Je vous invite à un voyage aux frontières mouvantes et incertaines des plus belles réalisations de l’esprit humain : l’Art et la Science – en particulier l’Astronomie. Le ciel possède en effet un énorme pouvoir
évocateur, une force inspiratrice à nulle autre pareille, mais l’inspiration n’est pas la seule des relations entre l’Art et l’Astronomie. En effet, les artistes peuvent apporter leur grain de sel aux révolutions scientifiques, tandis que l’astronomie peut aider à comprendre certaines œuvres. De l’Orient à l’Occident, de l’Antiquité à l’époque contemporaine, du classique au plus inattendu, bienvenue dans un musée imaginaire croisant sensibilité intime et compréhension du Cosmos.
Yaël Nazé est astrophysicienne et travaille actuellement à l’Institut d’astrophysique et de géophysique de l’université de Liège. Elle a écrit de nombreux ouvrages destinés au grand public : art et astronomie – Impressions célestes ; astronomie de l’étrange ; Femmes astronomes. Elle reçoit régulièrement des prix pour son activité de vulgarisation.

Vendredi 22 mars, 18 h LILLIAD, cité scientifique
« Les secrets scientifiques de quelques œuvres d’art » par Loïc Mangin, Rédacteur en chef adjoint de Pour la science

Pourquoi ce bateau dans La Vue de Delft de Vermeer est-il inhabituel ? Pourquoi ce Christ de Michel-Ange a-t-il 33 dents ? Pourquoi Les Tournesols de Van Gogh ne ressemblent-ils pas à ceux de nos champs ? Nombre de classiques de l’histoire de l’art ont été disséqués et décrits sous toutes leurs facettes. Toutes ? Non, il en est une qui est souvent négligée : la science. Pourtant, elle est aussi un moyen d’entrer dans ces chefs d’œuvre et de comprendre un peu mieux, par un pas de côté, ce qui s’offre à nos yeux.
Les arts contemporain et moderne ne sont pas en reste. Et beaucoup ont troqué les pinceaux pour puiser leur inspiration dans la cristallographie, la chimie, les mathématiques, la génétique… Là encore, un peu de science est indispensable pour accéder à l’œuvre d’art.
Loïc Mangin est rédacteur en chef adjoint des Hors-séries Pour la Science, chroniqueur Art & Science, et auteur du blog Best of Bestioles. Il a récemment publié Pollock, Turner, Van Gogh, Vermeer… et la science et Tolkien et les Sciences (codirigé avec Roland Lehoucq et Jean-Sébastien Steyer).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.