CRYPTOGRAPHIE & CODES SECRETS L’art de cacher

You are here:
< Back
Cryptographie et codes secrets

Tangente, Hors-série n°26
POLE (Bibliothèque tangente), 2006
ISBN : 2848841400

Critique documentaire
Ce livre collectif veut tout nous dire sur « l’art de cacher », ses techniques, son histoire. Il se compose de pages, rédigées très clairement, agrémentées de photos, de dessins, de schémas, d’encarts colorés, de citations. Le style est vif, les articles brefs. Il se veut exhaustif, aussi commence-t-il par des définitions prenant des exemples courants très abordables et montre leur mise en action. Puis viennent quatre dossiers partant de « l’artisanat » (de César aux nihilistes) et se terminant par la cryptographie, illustrée par des petits problèmes et leurs solutions. Les exemples pris sont variés : dans la littérature, la peinture, les techniques et technologies, la politique… Des « histoires » parsèment le livre : elles racontent des faits historiques qui permettent d’illustrer les développements dans lesquels elles sont intercalées. Des pages « actions » nous familiarisent avec des exemples pratiques ; d’autres pages, « savoirs », permettent à ceux qui veulent aller plus loin (on peut les sauter) comment on peut crypter avec une courbe, avec l’arithmétique, donnent différents exemples. Glossaire et bibliographie couronnent le tout. Tout ceci est bel et bien, hors la maquette peu claire et surchargée qui ne donne vraiment pas envie. Dommage.

Critique scientifique
Le travail qui nous est présenté est complet, bien pensé dans sa manière d’exposer, clair, pédagogique. On peut faire une confiance absolue à tout ce qu’écrivent les auteurs, mathématiciens et informaticiens pour la plupart, qui ne s’enferment pas dans leurs disciplines, mais la font naître d’exemples pris dans la littérature, la poésie, la peinture, la montrent en action dans des techniques et technologies qu’elles utilisent ou font naître et développent. Rien n’est utilisé qui n’ait été auparavant défini, illustré, expliqué. Les « passerelles » qui parsèment le texte font les liens entre les diverses activités humaines, les arts et la pensée. Les « actions » nous montrent les applications des codages, que ce soit les sémaphores, les utilisations de codes secrets, les rouages « d’Enigma », les zips, les protocoles. Des « savoirs » donnent les notions mathématiques essentielles. Les quatre dossiers, remarquablement pensés, nous emmènent du « temps de l’artisanat » aux « ères industrielle et informatique » puis aux « protocoles cryptographiques ». Tout ceci nous donne une somme d’informations, de concepts, d’applications nous permettant de comprendre le monde où nous vivons, dans lequel l’usage de codes (cartes bancaires, espaces personnalisés, plips) est quotidien.

Previous CRISTAL ÉRA ÉNERGIE PURE
Next CRYPTOGRAPHIE Libertés individuelles et codes secrets
Table of Contents